performance 1 : G. Caux

Filins d'or ; légerété et bulles pétillantes ; volutes aristocratiques, voiles dorés ; dame du monde et chic toc ; coupe de champagne et porte-cigarette ; apparat d'un luxe décliné ; clichés d'un luxe décadent et décati ; exposition de la Femme dans un monde-écrin.

Bulles de champagne aériennes, traces d'une aristocratie perdue ; libertinages visuels, érotisme d'un décorum codifié, inhérant à un univers de la pose, de la présentation, de l'étalage ; lumières douces, espace clos ; la Femme appartient à l'oeuvre et ne communique pas ; elle est image mobile, mais non actrice ; le spectateur fait face à l'expression d'une insouciance princière ; la marquise est occupée.

Tableau sublime, Femme sublimée, Image d'une élégance surannée. Boudoir mondain, putain d'un soir. Fardée d'un or, buvant la coupe, liquide frais, substance choc, Elle est la Femme.

JD500098 JD500104 JD500120 JD500123